Zélid
danse et autres choses

Zélid

17 rue Étienne Dolet,
42000 Saint-Étienne
04 77 41 81 77

Paysages_Mondes

Les paysages créent des mondes… le monde crée des paysages, et des corps.


< 2003/paysages_mondes [1]
  • Duo interprété par Alberto Hechevarria Rodriguez et Florence Girardon, accompagnés d’une dizaine de figurants.
  • Musique : Janek Schaefer
  • Durée : 16 minutes
  • Créé le 24 mars 2003
Pour ce premier épisode, en duo, soit l’espace urbain et l’urgence – agitation – qui s’y jouent, soit le centre et la périphérie, le centre comme espace de convoitise, de convergence, et la périphérie – les périphériques – comme espaces de circulation, de transit, voire de rétention.
Si dans désir-s 1 de révolution le lieu d’expérimentation de la danse se situait dans l’extrême réduction du geste et dans la dilatation du temps, ici l’écriture est plus dense – l’idée d’un mouvement perpétuel, resserré, qui déploie une énergie soutenue. Soit deux danseurs qui occupent le terrain – force de vie – en parcourant l’espace dans toutes ses directions, partant du centre – espace de pause – avant d’éclater à nouveau vers l’avant-arrière-côté-dessus-dessous, jusqu’à ce que le terrain soit investi par d’autres – personnes/figurantes qui vont peu à peu au fur et à mesure des 16 minutes envahir la partie centrale de l’espace, dessinant de nouveaux paysages, de manière aléatoire, perturbant peut-être la trajectoire écrite de la danse, perturbant à coup sûr la lisibilité des tracés, et nous précipitant du côté des côtés, du côté des abords, de la périphérie.
< 2003-2004/paysages_mondes [2]
paysages_mondes [2]
  • Quatuor interprété par Teresa Cunha, Mychel Lecoq, Thierry Partaud, Dominique Uber.
  • Musique : Laurent Grappe
  • Durée : 35 minutes
  • Créé le 23 mars 2004 à l’Espal (Le Mans)
...Il y a la question de la production des déchets – source considérable de modification du paysage,
il y a la question de la surproduction et de l’agglomération des êtres entre eux,de la promiscuité, autant de facteurs qui participent à l’altération de “l’espace naturel”, qui cernent les corps dans des espaces rétrécis réduits... d’un côté le monde, de l’autre la scène.
d’un côté l’activité humaine, son incessante entreprise de transformation,
de l’autre le travail de la danse, son incessante aspiration au mouvement.
des objets, des déchets qui encombrent,
des objets des déchets qui contraignent l’espace
une danse en morceaux, fragmentée, des bris de danse,
entre-deux…
< 2004-2005/paysages_mondes [3]
spectacle de danse musée de la mine saint etienne
  • Avec Anne Ferret, Florence Girardon, Anna Jarrige, Corinne Pontana, Emilie Tournaire.
  • Musique : Laurent Grappe
  • Images : Fabrice Cavaillé
  • Durée : 30 minutes répétées en boucle
  • Création d’un premier épisode le 29 septembre 2005 au Musée de la Mine de St Etienne
danseurs scènepaysages_mondes [3], se présente comme un dispositif chorégraphique, visuel et sonore, écrit en commun par différents artistes [danse/images/musique/scène]
En choisissant et en travaillant dans la Salle des Pendus du Site Couriot, nous sommes à la croisée de plusieurs histoires : la réalité du lieu tel qu’il est aujourd’hui, un musée, et sa réalité antérieure, lieu industriel, lieu du travail, des luttes sociales. Mais c’est aussi, encore aujourd’hui, un lieu dépositaire des intimités de tous ceux qui l’ont vécu.
paysages_mondesNous avons souhaité faire apparaître d’autres “paysages” dans cet espace fortement chargé de présences & superposer d’autres réalités – comme les images que fabrique parfois notre imaginaire - transformer la perception, pour un temps, de cet espace [paysage d’histoires]
Ce troisième épisode se constitue comme un protocole de travail qui peut s’exporter sous la condition d’un accueil en résidence de façon à remettre en jeu à chaque fois le dispositif, conditionné absolument par la nature du lieu dans lequel il est activé.paysages_mondes
<– Tout est au possible dans le meilleur des mondes, mieux!
Solo Désir_s 1 de révolution–>
Réalisation S. Celotti avec CMS MadeSimple